Ne donne pas ta langue au chat !

28 juin 2009

Bonnes vacances !

Et voilà !

L'année est terminée, je vous souhaite à tous de très bonnes vacances, j'espère que vous reviendrez reposés et...un peu assagis ! Vous en aurez besoin. Ceux qui ont souhaité s'inscrire restent inscrits, et peuvent continuer à poster, pour les prochains élèves; vous aurez peut-être de bons conseils à leur donner, cela peut leur être utile !

Le cahier de cours va être supprimé pour être remplacé par celui de l'an prochain.

Bonne chance pour votre année de cinquième, et peut-être... à bientôt ! (Hé ! Hé !)

Posté par formica à 14:43 - - Permalien [#]
Tags :


01 avril 2009

                                            Paul Verlaine

Biographie:Il est né dans une famille bourgeoise a Metz le 30 mars 1844

Son père est capitaine dans l'armée

Sa mère gardera longtemps sur la

cheminée familiale les bocaux avec

les foetus de ses fausses-couches.

Œuvres:

     Amour (1888)

    Parallèlement (1889).

    Dédicaces (1890)

    Femmes (1890)

    Après trois ans (1865)

    Hombres (1891)

    Bonheur (1891)

    Chansons pour elle (1891)

    Liturgies intimes (1892)

    Élégies (1893)

    Odes en son honneur (1893)

    Dans les limbes (1894)

    Épigrammes (1894)

Posté par lechatbotte1 à 19:18 - Permalien [#]

19 mars 2009

Claude ROY

Biographie

Claude ROY est né à Paris le 28 août 1915. Il est le fils d'un artiste-peintre d'origine Espagnole et d'une mère d'origine Charentaise.

Il fait ses études à jarnac avec François MITTERAND. En 1939 il monte à Paris pour s'inscrire à la faculté de droit. Contrairement à ce que prétendent certaines encyclopédies Claude ORLAND était son premier nom d'auteur, et non pas son vrai nom.

La naissance de ses poèmes

Prisonnier pendant la guerre de 1940, il s'évade et commence à écrire des poèmes.

En 1985, il rencontre l'amour sous les traits de Loleh Bellon qu'il va célébrer dans ses oeuvres. Il voyage en Italie, chine, URSS, USA, Europe de l'Est et en Israël. Il refuse la guerre colonial et signe le manifeste contre la guerre d'Algérie; puis il vient le temps de la maladie, il accède à son intime vérité et écrit des poèmes surprenants par leur profondeur et leur sérénité.

En 1985, il reçoit son premier Goncourt de poésie de l'académie Goncourt. Il incarne la grande tradition d'humanisme, de curiosité incéssante et de culture. Sa poésie était pour certains, comparée à celle d'Eluard mais Claude ROY n'est pas poète, il écrit aussi des romans, des essais, des chroniques, des mémoires, des récit de voyage, des livres pour enfants.

Voilà certains de ses poèmes:

Le Printemps:

Après tout ce blanc vient le vert

Le printemps vient après l'hiver

Après le grand froid le soleil,

Après la neige vient le nid,

Après le noir vient le réveil,

L'histoire n'est jamais finie.

Après tout ce blanc vient le vert,

Le printemps vient après l'hiver,

Et après la pluie le beau temps.

Le poète:

Jamais jamais je ne pourrais dormir tranquille aussi longtemps

que d'autre n'auront pas le sommeil et l'abri

ni jamais vivre de bon coeur tant qu'il faudra que d'autre

meurent qui ne savent pas pourquoi

J'ai mal au coeur mal à terre mal au présent

Le poète n'est pas celui qui dit je n'y suis pour personne

Le poète dit j'y suis pour tout le monde

ne frappez pas avant d'entrer

Vous êtes déjà là

Qui vous frappe me frappe

j'en vois de toutes les couleurs

j'y suis pour tout le monde

L'enfant qui va aux commissions:

"Un pain, du beurre , un camembert,

mais surtout n'oublie pas le sel.

Reviens pour mettre le couvert,

ne va pas traîner la semmelle."

l'enfant s'en va le nez au vent.

Le vent le voit. Le vent le flaire.

L'enfant devient un vol-au-vent,

l'enfant devient un fils de l'air.

"Reviens, reviens, au nom de Dieu !

Tu fais le malheur de ton père.

Ma soupe est déjà sur le feu.

Tu devrais mettre le couvert !"

Léger, bien plus léger que l'air,

l'enfant est sourd à cet appel.

Il est déjà à SAINT-NAZAIRE.

Il oublie le pain et le sel...

Les quatre éléments :

L'air c'est rafraîssant

le feu c'est dévorant

la terre c'est tournant

l'eau c'est tout différent.

L'air c'est toujours du vent

le feu c'est toujours bougeant

la terre c'est toujours vivant

l'eau c'est tout différent.

L'air c'est toujours changeant

le feu c'est toujours mangeant

la terre c'est toujours germant

l'eau c'est tout différent.

Et combien d'avantage encore ces drôles d'hommes espèces de vivants qui ne se croient jamais dans leur vrai d'élément.

Tess BOGENSCHUTZ

Salomé COQUELET

Posté par le chaperon à 20:09 - - Permalien [#]

10 mars 2009

Message...

Message de l'un d'entre vous:

poésie

j'aime bien qu'on fasse  des ateliers d'écriture car c'est jamais la même chose .

- Tant mieux si ça te plaît, il y a encore quelques séances qui sont prévues, et puis, on pourra très bien en refaire aussi à la fin de l'année !  A demain, votre professeur.

Posté par formica à 17:59 - Permalien [#]

20 février 2009

Le cahier de cours

Bonjour à celles et ceux qui passent par là !

Comme vous le savez le cahier de cours n'est pas à jour, loin de là ... Je lance donc un appel aux élèves inscrits sur ce blog, et qui peuvent donc publier des messages: des volontaires pour mettre à jour les leçons sont les bienvenus !

Je vous rappelle que vous ne pouvez pas le faire en consultant simplement le blog comme vous êtes en train de le faire. Vous devez vous connecter au site "Canalblog" avec votre identifiant et votre mot de passe, et publier un nouveau message que vous classerez dans la catégorie "mon cahier de cours".

N'hésitez pas , cela vous permettra de réviser, et ce sera utile pour tout le monde !

Bonnes vacances,

votre professeur.

                                                                                                                                                                     vacanceschat

Posté par formica à 11:14 - - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 février 2009

Robert Desnos, Le pélican

Le Pélican

Le Capitaine Jonathan,
Etant âgé de dix-huit ans
Capture un jour un pélican
Dans une île d'Extrême-orient, 
Le pélican de Jonathan
Au matin, pond un oeuf tout blanc
Et il en sort un pélican
Lui ressemblant étonnamment. 
Et ce deuxième pélican
Pond, à son tour, un oeuf tout blanc
D'où sort, inévitablement 
Un autre, qui en fait autant. 
Cela peut durer pendant très longtemps
Si l'on ne fait pas d'omelette avant.


Robert DESNOS, Chantefables et Chantefleurs (1944)

Posté par formica à 17:51 - - Permalien [#]
Tags : ,

Poésie à écouter

Un poème que vous connaissez déjà sûrement (cela vous rappellera des souvenirs), lu par un chanteur qui fut connu et apprécié en son temps... Allez donc écouter, c'est par ici.

                                                                                                    chatsieste

Posté par formica à 17:48 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Pour la rentrée

Bonjour à tous !

N'oubliez pas que vous devrez à la rentrée réciter le joli poème de Geo Norge, "Au petit bonheur", p.180. Prenez le temps de le lire et le relire à voix haute, pour bien le comprendre et bien l'entendre...

Bonnes vacances à toutes et à tous !

Posté par formica à 16:53 - - Permalien [#]
Tags : , ,

04 février 2009

Exposé sur le cinéma (les origines)

Bonjour à toutes et à tous,

A découvrir ci-dessous, un exposé préparé par vos camarades Tess et Salomé.

                                                                                      Le cinéma

1)Naissance du cinéma:

Le 21 septembre 1895, il y eut la première projection publique donnée par les frères Lumière à la Ciotat, puis au salon indien du Grand Café de Paris le 28 décembre 1895.

                                                                                     175px_Programa

Le cinématographe: Programme d'une projection publique au Salon Indien du grand café à Paris en 1895.

A la différence d'autres appareils de projection, le cinématographe Lumière, à fois caméra, tireuse et visionneuse, supplante les autres procédés de reproduction du mouvement utilisés jusqu'alors. Il est plus léger, plus commode que les autres systèmes. La qualité des prises de vue est aussi meilleure que celle du kinétographe -moins précise et plus spectrale.

2) Le cinéma muet:

Les films qui sont sortis jusqu'en 1927 sont dépouvus de son. Pourtant, le phonographe existe depuis 1877, celui qui l'a inventé s'appelle Thomas Edison.

Un français, Auguste Baron,  fait essayer (1896) un système permettant d'enregistrer le son et l'image.

Le son des films a été modifié tout au long du début du 20ème siècle.

3) Les frères Lumière

                                                                Présentation:

                                                                180px_Fratelli_Lumiere

Le premier frère Lumière s'appelait Auguste:

naissance: 19 octobre 1862.

nationalité: française.

décès: 10 avril 1954.

profession: réalisateur

Le deuxième frère Lumière s'appelait Louis:

naissance: 5 octobre 1864

nationalité: française

décès: 6 juin 1948.

profession: réalisateur.

                                                                               Le cinématographe:

C'est le 13 février 1895, qu'Auguste et Louis déposent leur brevet. Ils l'ignorent alors mais le terme de "cinématographe" a déjà été créé par Léon Bouly en 1892 pour désigner un appareil qui n'a finalement jamais vu le jour.

Posté par formica à 16:08 - - Permalien [#]
Tags : , ,

02 février 2009

Améliorer son orthographe en ligne !

Bonjour à tous !

Voici un lien où vous pourrez trouver toute une série d'exercices en ligne, à faire et à refaire, pour améliorer votre orthographe.

C'est un site fait par des professeurs québécois (qui maîtrisent bien mieux l'informatique que votre humble professeur...) et la présentation des exercices est très agréable. Cela vous changera de mes petits bricolages, et quant à moi je m'accorde un peu de répit !

Pour le découvrir, cliquez ici !

                                                                                          crayon_010

Posté par formica à 17:04 - - Permalien [#]
Tags : , ,